Accueil    Livres : Version E BOOK   Romans  L'âme de fonds
L'âme de fonds

L'âme de fonds


Jean Tronson

Lorsqu’il quitte cette forteresse aristocratique, feutrée selon ses occupants, calfeutrée selon lui, Théo sait qu’il claque la porte à son passé mais il ignore le destin qui l’attend, et pour une raison évidente : il ne croit pas au destin ; chacun est responsable de son devenir et libre de choisir sa route, sans Dieu, ni maître. La suite va-t-elle lui donner raison ?
Difficile défi, lorsque son regard est tourné vers le point le plus haut !
Un voyage, autant intérieur qu’extérieur, à la fois seul et avec les autres, pour se connaître et les connaître, pour se construire et construire, pour se réaliser et réaliser son œuvre, son chef d’œuvre, celui d’une vie et de celle des autres, peut-être.
Une exploration de la forme et du fond, pour toucher les choses, physiquement et spirituellement ; une immersion pour mieux s’élever et d’abord, pour une cause.
Vivre ou mourir,  mais vrai, mais juste, mais utile, et nu, toujours.
L’absolu est une belle quête… mais il a un coût !
Une aventure en des lieux incongrus, imprévus, inconnus, où la volonté devient salut, où la réalité devient rêve, à moins que ce soit l’inverse !

Après un « Théâtre de l’Humain » décliné en trois pièces, un dictionnaire      « Français/Français » corrosif, un Livre/disque de  « Dérisions », non dérisoire, Jean TRONSON se livre… à un livre, un roman, lui qui n’en lit jamais parce qu’il « préfère la cuisine nature, sans garnitures ni fioritures » lorsqu’il s’agit de nourrir l’esprit mais aussi, le sentiment.
Aussi, aucun risque d’indigestion avec ces plats, copieux et éclectiques, pimentés et sucrés, aux parfums troublants et subtils.
Un menu servi, sans argenterie ni soierie car l’important, c’est ce qu’il y a dans l’assiette et ceux qui sont autour de la table.  
Alors, laissez-vous aller à la corruption par vos papilles, la seule tolérable et… bon appétit !


euro 10.00

Code article: 9782354512477

L'âme de fonds


  • Info produit

Lorsqu’il quitte cette forteresse aristocratique, feutrée selon ses occupants, calfeutrée selon lui, Théo sait qu’il claque la porte à son passé mais il ignore le destin qui l’attend, et pour une raison évidente : il ne croit pas au destin ; chacun est responsable de son devenir et libre de choisir sa route, sans Dieu, ni maître. La suite va-t-elle lui donner raison ?
Difficile défi, lorsque son regard est tourné vers le point le plus haut !
Un voyage, autant intérieur qu’extérieur, à la fois seul et avec les autres, pour se connaître et les connaître, pour se construire et construire, pour se réaliser et réaliser son œuvre, son chef d’œuvre, celui d’une vie et de celle des autres, peut-être.
Une exploration de la forme et du fond, pour toucher les choses, physiquement et spirituellement ; une immersion pour mieux s’élever et d’abord, pour une cause.
Vivre ou mourir,  mais vrai, mais juste, mais utile, et nu, toujours.
L’absolu est une belle quête… mais il a un coût !
Une aventure en des lieux incongrus, imprévus, inconnus, où la volonté devient salut, où la réalité devient rêve, à moins que ce soit l’inverse !

Après un « Théâtre de l’Humain » décliné en trois pièces, un dictionnaire      « Français/Français » corrosif, un Livre/disque de  « Dérisions », non dérisoire, Jean TRONSON se livre… à un livre, un roman, lui qui n’en lit jamais parce qu’il « préfère la cuisine nature, sans garnitures ni fioritures » lorsqu’il s’agit de nourrir l’esprit mais aussi, le sentiment.
Aussi, aucun risque d’indigestion avec ces plats, copieux et éclectiques, pimentés et sucrés, aux parfums troublants et subtils.
Un menu servi, sans argenterie ni soierie car l’important, c’est ce qu’il y a dans l’assiette et ceux qui sont autour de la table.  
Alors, laissez-vous aller à la corruption par vos papilles, la seule tolérable et… bon appétit !